Un scénario Go-Lab façonne la structure didactique d'un espace d'apprentissage d'enquête (ILS). Les scénarios diffèrent dans leurs différentes approches, activités et dans la combinaison de :

  • activités hors ligne et en ligne
  • actions individuelles ou collaboratives
  • distribution d'activités avec plusieurs niveaux d'orientation des enseignants
  • séquençage des activités

Six scénarios différents sont présentés. Le choix du bon scénario dépend des objectifs éducatifs et de l'organisation de la leçon, des caractéristiques des élèves, des connaissances antérieures et des compétences acquises en matière d'enquête.

Après avoir présenté les scénarios, nous vous montrons comment vous pouvez choisir et ajouter un scénario à votre ILS.

Scénario de base

Dans le scénario de base, l'apprentissage des élèves est centré sur l'exécution de tâches d'enquête fondamentales telles que l'identification des variables, la réalisation de prédictions, la réalisation d'expériences et l'élaboration de conclusions fondées sur des données probantes. Afin de faciliter le flux logique et continu de la recherche pour les étudiants, le scénario de base organise commodément les tâches d'enquête en cinq phases majeures:

  1. orientation
  2. Conceptualisation
  3. enquête
  4. conclusion
  5. discussion.

Les cinq phases de la recherche structurent l'expérience d'apprentissage des élèves de sorte que, quelle que soit leur capacité actuelle, ils puissent obtenir des résultats optimaux. Cela est possible parce que dans plusieurs des phases il ya plusieurs options pour guider l'apprentissage de la recherche. Par exemple, dans la phase de conceptualisation, il est possible d'orienter les élèves vers une question qu'ils explorent par la suite dans la phase d'enquête. Ceci est particulièrement bénéfique pour les étudiants débutants qui viennent d'être initiés à un sujet et sont curieux d'explorer les relations entre les concepts qui sont nouveaux pour eux. Cependant, pour les étudiants déjà familiers avec un sujet, il est alors possible de les guider pour formuler des hypothèses dans la phase de conceptualisation qu'ils testent par la suite en menant des expériences appropriées dans la phase d'enquête. L'essai systématique d'hypothèses avec des expériences contrôlées est une caractéristique déterminante de la façon dont les scientifiques professionnels abordent les problèmes dans la vie réelle.

Dans l'ensemble, le scénario de base offre une expérience d'apprentissage flexible pour les élèves de résoudre des problèmes authentiques dans la science en suivant une façon de penser enquête plutôt que de simplement mémoriser les faits établis.

Trouver l'erreur

Dans "Trouver l'erreur!", le processus d'enquête est organisé autour de repérer les erreurs d'autres étudiants (fictifs) sur un sujet spécifique. La recherche montre qu'il s'agit d'une approche d'apprentissage très efficace puisqu'elle donne aux élèves une orientation claire dans le processus d'enquête et aide à s'attaquer aux idées fausses courantes. Repérer les erreurs du travail des autres semble être plus efficace que de repérer ses propres erreurs parce que les propres erreurs sont souvent attribuées à des causes externes. Les conditions importantes de la réussite sont que les élèves travaillent activement avec les erreurs et que la rétroaction est donnée.

Les SIL qui suivent ce scénario introduisent la mauvaise idée d'une personne nommée dans la phase d'orientation ou de conceptualisation et demandent aux élèves de « traduire » ces idées fausses en un ensemble d'hypothèses concrètes (à l'aide du Scratchpad d'hypothèse). Dans les phases suivantes, des expériences doivent être menées pour tester ces hypothèses et les hypothèses initiales doivent être corrigées. Après cela, les élèves doivent réfléchir à ce qu'ils pensent avoir causé les idées fausses. Ce scénario se concentre simplement sur l'acquisition d'une compréhension des connaissances conceptuelles.

Le scénario "Trouver l'erreur" peut être utilisé par les étudiants qui ont des connaissances préalables (y comprisles idées fausses), mais aussi par les étudiants qui sont assez nouveaux dans le domaine. Dans ce dernier cas, les "erreurs" doivent être intégrées dans des informations de domaine plus étendues, puis plus de soutien sous la forme d'expériences (partiellement) conçues est nécessaire.

Approche de puzzle

Dans un puzzle, chaque partie de l'image doit être mise en place pour représenter l'ensemble de la figure. Par conséquent, le scénario de puzzle est un type d'arrangement d'apprentissage de groupe, où chaque élève doit coopérer avec ses pairs pour atteindre ses objectifs d'apprentissage. La contribution de chaque élève est nécessaire à la préparation du résultat final.

Le scénario de puzzle est considéré comme une stratégie coopérative essentielle pour l'éducation scientifique. L'une des principales caractéristiques de cette perspective est que les élèves ont l'occasion d'apprendre les uns des autres en communiquant avec leurs pairs et en échangeant de l'information. Les élèves sont regroupés deux fois, d'abord en groupes d'accueil, puis en groupes d'experts. Ce dernier approfondira une partie de l'étude. Lorsque chaque expert retournera dans son groupe d'origine, il partagera l'expertise acquise avec d'autres membres du groupe d'origine. La contribution de chaque élève est comme une partie de l'image qui doit être là pour façonner la figure entière. Dans le scénario de puzzle, les résultats positifs de l'apprentissage collaboratif sont catalysés en favorisant l'interaction des élèves au sein de groupes d'experts et de familles. Toutefois, cela exige que les élèves aient les compétences nécessaires en communication, comme les compétences interpersonnelles et d'argumentation.

Dans Go-Lab, le scénario puzzle pourrait être mis en œuvre dans deux séquences d'activités d'apprentissage alternatives, le sentier d'hypothèse et le sentier desquestions de conduite . Dans les deux cas, les élèves forment d'abord des groupes d'accueil, puis passent à différents groupes d'experts pour étudier chaque dimension du phénomène à l'étude. À la fin de leur travail d'expert, les experts retournent chez les groupes d'origine pour communiquer leurs résultats avec leurs pairs et tirer une conclusion finale. La voie d'hypothèse doit être suivie lorsque les élèves ont une vue d'ensemble claire des variables engagées dans le phénomène à l'étude et, par conséquent, quand ils pourraient formuler et tester des hypothèses. Lorsque les élèves n'ont pas une vue d'ensemble aussi claire, ils feraient mieux de choisir le sentier des questions de conduite et de procéder à l'exploration du phénomène.

Apprendre par Critiquing

Dans le scénario Learning by Critiquing, la principale activité étudiante consiste à juger de la qualité d'une installationexpérimentale. Les élèves lisent un rapport écrit par d'autres personnes au sujet d'une expérience qu'ils ont effectuée. Les activités d'apprentissage sont centrées sur la présentation et la défense d'opinions en faisant des jugements sur l'information, la validité des idées ou la qualité du travail sur la base d'un ensemble de critères.

Dans la première partie du scénario, les élèves jugent le rapport sur la base d'un ensemble de critères que l'enseignant leur a donnés. Sur la base de leur critique, ils essaient de venir à une meilleure conception d'expérience. Dans la deuxième partie du scénario, ils effectuent l'expérience et rédigent un rapport sur leur conception, leurs conclusions et leurs conclusions. Dans la troisième partie du scénario, les élèves échangent leurs rapports et évaluent le travail d'un autre (groupe de) étudiants. Sur la base des commentaires qu'ils reçoivent, ils finalisent leur rapport.

Ce scénario est utilisé pour sensibiliser les élèves aux processus liés au raisonnement et aux rapports scientifiques et est moins axé sur l'enseignement d'un sujet spécifique. Les élèves devraient avoir une certaine compréhension de base du sujet à portée de main. Si cela n'est pas présent, les informations de base doivent être présentées dans la phase d'orientation du scénario.

Six chapeaux de réflexion

Les Six Thinking Hats d'Edward de Bono (1999) sont une technique de créativité largement adoptée dans divers domaines, dont l'éducation. Essentiellement, Six Thinking Hats fournit des directions pour adopter différents modes de pensée, caractérisé par six chapeaux colorés: Blanc, Rouge, Noir, Jaune, Vert et Bleu.

Normalement, cette technique de créativité est appliquée dans un cadre de groupe. Les participants peuvent porter de vrais chapeaux physiques ou imaginatifs (c.-à-d. en demandant à tous les membres du groupe de prononcer haut et fort la couleur du chapeau ou en présentant l'image du chapeau d'une manière perceptible par chacun d'eux). Il est important que l'enfiler et enlever les chapeaux est effectué comme des actions explicites de faire des gestes ou de verbaliser. En outre, les membres du groupe doivent utiliser le même chapeau de couleur simultanément. En changeant de chapeau, les participants peuvent se recentrer ou réorienter leurs pensées et leurs interactions. En outre, les chapeaux peuvent être utilisés dans n'importe quel ordre jugé approprié et peut être répété autant de fois que nécessaire pour résoudre le problème à portée de main.

La technique Des chapeaux de réflexion six a été appliquée avec succès pour enseigner des sujets STEM et plusieurs avantages ont été identifiés tels que la promotion de la créativité et la résolution de problèmes, stimuler la diversité des pensées et de l'empathie ... Etc.

Controverse structurée

Le scénario de la controverse structurée est une activité d'apprentissage qui utilise une question socio-scientifique controversée pour engager les élèves. Le scénario associe essentiellement l'éducation scientifique fondée sur la recherche à la responsabilité civique. Les citoyens des sociétés démocratiques devraient être impliqués dans les décisions concernant les nouvelles technologies et l'innovation scientifique lorsque des valeurs culturelles, environnementales, sociales, économiques ou éthiques sont en jeu.

Pour préparer les élèves à cette importante responsabilité civique, le scénario de la controverse structurée est conçu autour d'une controverse socio-scientifique qui est débattue par deux parties opposées lors d'un débatétudiant. La controverse est structurée de telle sorte qu'une position de compromis existe au milieu et que les deux parties opposées ont de bonnes chances de contribuer à des arguments en faveur de ce compromis.

Le scénario de la controverse structurée est divisé en deux leçons. Dans la première leçon, les élèves travaillent à travers un ILS pour acquérir des connaissances pertinentes de domaine ainsi que d'apprendre à soutenir les arguments avec des preuves empiriques. À la fin de l'ILS, les élèves sont chargés de se préparer au débat qui aura lieu dans la deuxième leçon. Dans le débat, les élèves sont divisés en deux équipes et travaillent ensemble pour présenter leurs arguments à la suite d'un format de débat prescrit modéré par l'enseignant. Après le débat, l'enseignant laisse le temps d'une discussion de groupe collaborative sur les moyens de résoudre la controverse avec une solution de compromis.

Le scénario de la controverse structurée est principalement axé sur la fourniture aux élèves des compétences nécessaires pour évaluer la science de façon critique et leur donner l'occasion de participer à un dialogue constructif sur les questions socioscientifiques avec leur Camarades. Il suppose que les élèves sont en mesure de préparer des arguments convaincants pour leur débat en recherchant des informations pertinentes par eux-mêmes ou avec les membres de leur équipe.

Le scénario 5Es

Le modèle d'apprentissage 5E comprend 5 étapes de recherche : Engagez, Explorez, Expliquez, Élaborez et évaluez.

1. Les élèves 'Engage' avec le nouveau contenu. Cette étape est synonyme de la phase « Orientation » de l'approche de base. Dans cette phase :

  • obtenir des connaissances préalables
  • les élèves font des liens entre l'apprentissage passé et le présent
  • susciter la curiosité chez les étudiants et mentalement les engager

2. Les élèves font des prédictions et «Explorez» le sujet. Étudiants:

  • concevoir des expériences et prédire les résultats
  • manipuler et expérimenter activement
  • enregistrer leurs observations impartiales

3. Les élèves 'Expliquer' leur compréhension du sujet. Dans cette phase :

  • les élèves développent des explications pour les phénomènes étudiés sur la base des preuves qu'ils ont recueillies
  • les élèves verbalisent leur compréhension
  • de nouveaux termes, définitions et explications sont fournis par l'enseignant pour approfondir ou élargir la compréhension des élèves

4. Les élèves «Élaborent» sur leur compréhension c.-à-d. qu'ils approfondissent et/ou élargissent leurs connaissances sur le même en appliquant leur apprentissage à des situations nouvelles.

5. Les élèves (et les enseignants) 'Évaluer' apprentissage. Ici, les élèves vérifient s'ils ont atteint leurs objectifs d'apprentissage et peuvent également évaluer leur processus d'apprentissage.

Utilisation de scénarios dans un ILS

1. En commençant par golabz.eu:

Visitez la page Scénarios dans golabz.eu. Choisissez un scénario spécifique, et directement à partir de la page du scénario sélectionnez "Duplicate Space" (voir figure ci-dessous).

5

Lorsque vous sélectionnez "Duplicate Space", vous serez redirigé vers Graasp, où un ILS avec le scénario choisi a été créé

2. En commençant par graasp.eu:

Tout en créant un ILS en graasp. eu, vous pouvez sélectionner un scénario, et les phases respectives du scénario seront créées dans votre ILS automatiquement (voir les chiffres ci-dessous). Vous pouvez toujours modifier et modifier ces phases.

1

Créer un ILS dans Graasp - Étape 1

2

Créer un ILS dans Graasp - Étape 2

3

Sélectionnez un scénario dans la liste de déroulant

5

Un ILS avec les phases du scénario choisi a été créé