Il y a quatre interactions/forces fondamentales dans la nature : la gravitation, l'électromagnétisme, les forces nucléaires fortes et les forces nucléaires faibles. Tous les phénomènes sont dus à la présence d'une ou plusieurs de ces interactions. Les forces agissent sur les objets et peuvent agir à distance à travers le champ physique respectif, provoquant un changement de mouvement ou dans l'état de la matière.

Version pour les 12 à 15 ans

La gravité et l'électromagnétisme sont les deux forces dont les effets sont les plus évidents pour nous. Ces deux forces sont responsables de la majorité des mouvements dans l'univers. Le mouvement d'un objet dépend de la façon dont une force agit sur lui.

Version pour les 9 à 12 ans

Lorsqu'une force agit sur un objet, elle peut changer sa forme ou son état de mouvement. Nous ne pouvons pas voir les forces, mais nous pouvons les comprendre par leurs effets. Un objet peut avoir un effet sur un autre par une force, soit en étant en contact avec lui ou à distance. Il y a un nombre limité de forces dans notre univers.

 

Briser les forces fondamentales Grande idée de la science

Idées intermédiaires de la science Petites idées de science

Types d'interactions

Il n'existe que quatre formes d'interactions : la gravité, l'électromagnétisme, la forte interaction nucléaire et la faible interaction nucléaire. Chaque mouvement ou changement d'état est dû à une ou plusieurs de ces interactions. Les effets de ces interactions peuvent être observés à toutes les échelles de l'univers.

Forces et mouvement

Lorsqu'une force (ou plus) agit sur un objet, l'objet change d'état cinétique ou de forme. Selon la taille et la direction de la force totale, l'objet peut effectuer différents types de mouvements. Pour les objets dont la vitesse est beaucoup plus petite que la vitesse de la lumière, la façon dont les forces agissent sur les objets est décrite par les lois de Newton. Pour les objets dont la vitesse est proche de la vitesse de la lumière, la façon dont les forces agissent sur les objets est décrite par la théorie générale de la relativité d'Einstein.